Neuville solidaire face au coronavirus

En temps normal, l’installation des nouveaux conseillers municipaux, l’élection du maire et de ses adjoints doivent avoir lieu entre le vendredi et le dimanche suivant l’élection. Une circulaire ministérielle parue mardi 17 mars a confirmé ces délais tout en restreignant le nombre de participants pour éviter la propagation du coronavirus. C’est pourquoi ce conseil municipal devait se tenir à huis clos.

Avec la directrice générale des services de Neuville, j’ai préparé l’organisation de ce conseil qui devait être réuni samedi 21 mars à 10h.

Parallèlement, avec l’équipe de Mieux Vivre Neuville, nous avons travaillé à la constitution de la liste des maires adjoints et de leur délégation, liste que je devais soumettre au vote samedi matin.

Le gouvernement, vu la crise sanitaire majeure que notre pays traverse, a décidé jeudi soir de reporter l’installation des nouveaux conseils municipaux.

De fait, le mandat des maires actuellement en place est prolongé jusqu’à la mi-mai au moins. En effet, le maire sortant reste en place jusqu’à l’installation des conseillers municipaux nouvellement élus.

Vous le comprenez, la situation actuelle exige la mobilisation de tous les citoyens pour lutter contre cette épidémie, en respectant tout d’abord strictement les consignes qui nous sont données. La campagne électorale est close et aujourd’hui, nous sommes tous mobilisés et unis pour lutter contre le coronavirus.

La mairie de Neuville est pleinement mobilisée contre cette épidémie. J’ai pris contact avec Valérie Glatard, qui, en qualité de maire, doit gérer cette crise au niveau de notre commune. Je l’ai assurée de notre soutien et lui ai proposé notre aide.

Je vous rappelle aussi les liens mis en place par la mairie ; tous ceux qui peuvent aider, signaler une situation d’isolement ou en sont victimes d’isolement, peuvent se signaler :

Il suffit de communiquer son nom, son adresse et un numéro de téléphone. Plusieurs de nos colistiers se sont déjà fait connaître. J’invite toutes celles et tous ceux qui le peuvent, à apporter leur aide.

Dans la  campagne des municipales, nous nous sommes engagés pour une commune écologique, sociale et solidaire. C’est aujourd’hui le moment de transcrire cet engagement en acte, pour ceux qui le peuvent.

A vous tous qui êtes confinés chez vous, et en particulier les plus âgés, tous ceux qui souffrent de cet isolement, je tiens à apporter mon soutien.

Certains doivent travaillent pour assurer ainsi la continuité…  tout en étant plus exposés (personnel municipal, commerçants, éboueurs… ). Je veux leur dire aussi mon soutien.

Enfin, je souhaite rendre un hommage tout particulier à tous les personnels de santé et en particulier au personnel de l’hôpital de Neuville.

Tous sont pleinement mobilisés.

Dans les moments difficiles que nous traversons, je pense particulièrement à eux et les assure de toute ma gratitude.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Éric Bellot

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Merci !

Dans un contexte particulièrement difficile, je remercie chaleureusement les 859 électrices et électeurs neuvillois qui se sont déplacé⋅e⋅s dans les bureaux de vote dimanche 15 mars, et nous ont fait confiance en apportant leurs suffrages à la liste Mieux Vivre Neuville.

Cette large victoire illustre le souhait de la population de vivre dans une commune plus écologique, plus sociale et plus solidaire.

Comme nous nous y sommes engagés, vous pouvez compter sur les 23 élus de notre liste pour y parvenir.

Éric Bellot.

Les résultats en détail :

https://www.leprogres.fr/politique/elections-municipales-2020-tour-1?commune=30c963f9-2c3a-449e-a71e-49eb4e590e52

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Notre engagement pour une commune plus éthique

Pour plus de transparence et d’éthique dans la pratique politique, Mieux Vivre Neuville s’engage à prendre en compte les mesures proposées par l’association AntiCOR.

Disponibilité des élus

  • Avoir un maire qui n’exerce ni mandat départemental, régional ou national, étant entendu qu’il n’effectuera pas plus de deux mandats consécutifs.
  • Moduler le montant des indemnités allouées aux conseillers municipaux en fonction de leur participation effective aux séances plénières.

Prévention des conflits d’intérêts

  • Mettre en place des mécanismes de détection des conflits d’intérêts afin d’indiquer, avant chaque séance plénière, les élus qui doivent se déporter.
  • Désigner un référent déontologue (obligatoire sauf pour les communes affiliées à un centre de gestion).
  • Développer des formations déontologiques adaptées aux risques propres de chaque service municipal.
  • Interdire aux élus et aux agents publics d’accepter tout cadeau ou avantage d’une entreprise.

Reconnaissance du rôle des élus minoritaires

  • Permettre aux élus minoritaires d’exercer leur droit à la formation, à l’information et à l’expression.
  • Proposer la vice-présidence de la commission des finances à un élu minoritaire.
  • Associer les élus minoritaires aux phases de négociation prévues dans les procédures d’attribution des marchés publics et des concessions.
  • Associer les élus minoritaires à la désignation des membres non élus de la Commission consultative des services publics locaux.
  • Élargir le droit à la protection fonctionnelle à tous les élus, même ceux n’ayant pas reçu de délégation de l’exécutif.

Transparence de l’action publique

  • Rendre publique l’assiduité des conseillers municipaux aux séances plénières.
  • Appliquer l’open data par défaut (obligatoire dans les communes de plus de 3 500 habitants et disposant d’au moins 50 agents).
  • Mettre en ligne les documents communicables les plus importants : délibérations, arrêtés réglementaires, comptes-rendus des séances plénières, rapports des concessionnaires, rapports annuels sur le prix et la qualité du service, observations de la chambre régionale des comptes, etc.
  • Suivre sans délai les avis de la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA).
  • Mettre en ligne le montant des indemnités perçues par chaque conseiller municipal.
  • Mettre en ligne la liste des bénéficiaires de logement ou de voiture de fonctions.
  • Mettre en ligne les frais d’avocats engagés par la commune et les jugements rendus.

Lutte contre la corruption

  • Nommer un référent alerte éthique (obligatoire dans les communes de plus de 10 000 habitants).
  • Suspendre de ses fonctions exécutives tout élu mis en examen pour atteinte à la probité.
  • Retirer définitivement les fonctions exécutives à tout élu condamné pour atteinte à la probité.

Contrôle de l’action municipale

  • Mettre en place une Commission de contrôle financier pour examiner les comptes détaillés des entreprises liées à la commune par une convention financière (obligatoire dans les communes ayant plus de 75 000 euros de recettes).
  • Encourager la formation des conseillers municipaux et rendre public le nom des organismes formateurs.
  • Créer une commission de suivi des contrats de la commande publique, qui examinera notamment leurs avenants et leurs contentieux.
  • Créer une commission de surveillance des dépenses liées à la communication, aux voyages, aux réceptions, aux frais de bouche et aux invitations.

Participation des citoyens aux décisions locales

  • Mettre en place une Commission consultative des services publics locaux (obligatoire dans les communes de plus de 10 000 habitants).
  • Associer la population aux décisions par le biais de consultations ou de référendums locaux.
  • Garantir l’expression de tous les points de vue lors des procédures permettant aux citoyens de s’exprimer.
  • Créer une commission d’éthique, notamment composée d’élus minoritaires et de citoyens, chargée de contrôler le respect des dispositions éthiques et de faire des préconisations.
Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Contre la bétonisation massive, pour le maintien de nos paysages

Vous l’avez sans doute tous remarqué, le paysage de notre commune se dégrade au même rythme que les constructions se concentrent.

Cette densification, bien qu’inéluctable et inscrite dans le PLU-H, devrait prendre en compte l’aspect paysager en préservant tout ou partie des espaces boisés et végétalisés soumis à prescriptions. Il s’agit en particulier des espaces boisés classés (EBC) et des espaces végétalisés à valoriser (EVV) dont le document graphique (le plan) indique les emprises et le règlement en détaille les prescriptions à respecter :

  • Les EBC correspondent à des bois, forêts, parcs, arbres isolés, haies ou réseaux de haies ou plantations d’alignement, à conserver, à protéger ou à créer. Leur gestion doit être rigoureuse et ne relève d’aucune interprétation.
  • Les EVV encadrent les ensembles végétalisés ayant un impact sur le paysage. Il peut s’agir d’arbres au regard de leur âge ou de leur essence ou encore d’ensembles de végétaux permettant de mettre en valeur les composantes de l’espace ayant différentes fonctions (écologique, zones humides, haies, perméabilité du sol, circulation de la faune…). Leur gestion est encadrée mais peut faire l’objet d’adaptations locales. Leur destruction partielle peut être autorisée (par exemple l’abattage d’un arbre) si une compensation est réalisée contribuant ainsi à maintenir l’ambiance végétale et paysagère du terrain concerné. Dans le cas d’un arbre abattu, il doit donc être remplacé ou compensé par une ou plusieurs plantations d’espèces végétales permettant de retrouver l’ambiance végétale initiale du terrain. D’autres paramètres doivent également être analysés comme la perméabilité écologique du site ou la préservation du système racinaire des espèces préservées.
Illustration du PLU-H avec un exemple d’emprise
d’espace végétaliser à valoriser (EVV)

Dans ses prérogatives, la municipalité doit veiller au contrôle des permis de construire déposés, prenant en compte toutes les prescriptions du règlement du PLU-H, et en particulier celles liées aux maintien du patrimoine végétal.

Même si le permis déposé répond bien à ces prescriptions, un contrôle à posteriori devrait être réalisé et rendu obligatoire pour veiller au respect et au maintien de la trame paysagère de notre commune. Ce point nous apparaît d’autant plus crucial qu’il va bien dans le sens et l’esprit du nouveau Programme Local de l’Habitat, validé en Conseil Métropolitain du 13 Mai 2019 (délibération n°2019-3507) et faisant évoluer les prescriptions réglementaires relatives aux espaces végétalisés à valoriser (EVV) avec notamment un affinement de leur localisation et de leurs tracés.

Dans le contexte actuel où la végétalisation est un sujet majeur à la Métropole de Lyon (plan canope, plan climat, charte de l’arbre), il nous apparaît urgent et prioritaire de mettre en place une commission de suivi et d’accompagnement permettant aux concitoyens d’être informés des « bonnes pratiques » et de retrouver progressivement une harmonie végétale abandonnée ces dernières années par la municipalité en place… sur notre chère commune de Neuville-sur-Saône.

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Rencontre échange le 10 mars 2020

Vous avez des questions sur notre programme ? des remarques ? des propositions ? Ou bien vous souhaitez simplement faire connaissance ?

Venez nous rencontrer quand vous le souhaitez entre 18h et 22h lors de notre rencontre échange publique le :

Mardi 10 mars 2020

Salle de la poste

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Déambulation à pied et à vélo, samedi 7 mars à 10h

Mieux Vivre Neuville vous invite à participer à sa déambulation à pied et à vélo à Neuville-sur-Saône !

Où et quand ?

Samedi 7 mars, rendez-vous à 10h place Ampère (devant l’église) pour le départ de la déambulation.

Comment ?

  • Les cyclistes de tout âge
    Vous effectuerez un parcours d’environ 6 km à petite allure dans Neuville, de la place Ampère au cinéma Rex en passant par La Source et les quais de Saône.
  • Les piéton⋅ne⋅s
    Vous déambulerez avec les cyclistes sur la première partie du parcours (centre ville et parc d’Ombreval) puis vous les retrouverez en milieu et fin de parcours sur la piste de BMX (vers la Saône) puis au cinéma Rex.
  • Les autres modes doux
    Vous choisissez selon votre allure l’un ou l’autre des parcours.

Que faut-il prévoir ?

  • Pour votre sécurité : les cyclistes prévoient un casque (recommandé) et un gilet fluorescent (obligatoire).
  • Pour la fin : quelque chose à boire ou à grignoter ensemble !

Nous vous attendons nombreuses et nombreux, à samedi !

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Notre engagement Santé

La qualité de l’environnement influe sur notre santé. Ce n’est plus aujourd’hui, une interrogation, mais bel et bien, un constat.

L’air que nous respirons, l’eau et les aliments que nous ingérons, le bruit auquel nous sommes exposés, le stress quotidien que nous subissons (conditions de travail, transports …) , tous ces facteurs influent de manière plus ou moins directe sur notre santé.

Chacun est touché, soi même ou dans son entourage, par des maladies comme bronchite chronique, asthme, cancer, accident vasculaire cérébral, diabète, infertilité…

Sans en attribuer à la dégradation de l’environnement la responsabilité unique, on observe néanmoins une augmentation inquiétante de ces pathologies (l’OMS parle d’ « épidémies de maladies chroniques »).

Nous pouvons et nous devons AGIR à l’échelle locale.

C’est pourquoi, nous adopterons un PLAN LOCAL SANTÉ ENVIRONNEMENT, avec le soutien de la Métropole et de l’Agence Régionale de Santé.

Travail transversal pour orienter les décisions du conseil municipal en matière d’habitat, d’achats publics, d’entretien des espaces publics, d’alimentation dans les cantines…

  • Nous proposerons des formations en Santé Environnement à tous les élus, techniciens, éducateurs, enseignants..
  • Nous veillerons à la question de la contamination des milieux : air intérieur dans tous les locaux municipaux, matériaux de construction, sols, eau, nutrition… Réduire et à terme, éliminer l’usage des produits chimiques – perturbateurs endocriniens, cancérigènes, mutagènes et toxiques.
  • Nous mettrons à disposition des documents d’information grand public, à donner lors de demandes de permis de construire (habitat sain, recommandations pour le jardinage) et remis aux nouveaux arrivants sur la commune ainsi qu’aux parents d’élèves.
  • Nous reprendrons la restauration scolaire en gestion directe avec une cuisine bio et locale. Nous réduirons la consommation de viande animale.

Pour faire face à la pénurie grave de médecins généralistes et à l’augmentation des maladies chroniques qui demandent une prise en charge globale et plus lourde, nous mettrons en place une Maison de Santé Pluriprofessionnelle.

L’ancienne poste pourrait être réhabilitée pour accueillir une Maison de Santé Pluriprofessionnelle.
Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Le 15 mars, choisissons ensemble de Mieux Vivre Neuville !

Demain, vous allez élire le conseil municipal qui vous représentera pour les 6 prochaines années.

Notre équipe est constituée de Neuvilloises et Neuvillois, riches de leur diversité, et attachés aux valeurs de la gauche et à l’écologie.

Notre projet permettra à chacune et chacun d’entre vous de Mieux Vivre Neuville :

  • en vous donnant la parole, en vous consultant et en vous informant régulièrement ;
  • en agissant dans le cadre légal pour une urbanisation respectueuse des habitants et de l’environnement ;
  • en facilitant les déplacements de tous, en toute sécurité, pour les personnes à mobilité réduite, les piétons et les vélos ;
  • en nous battant pour améliorer la régularité et l’offre de transports en commun ;
  • en s’assurant que chacun puisse se loger décemment sur la commune ;
  • en faisant de l’École une priorité en lui donnant les moyens de mieux fonctionner ;
  • en développant l’accès à la Culture et aux loisirs pour tous ;
  • en mettant en place une Maison de Santé Pluriprofessionnelle pour aider à l’installation de médecins généralistes et d’autres professionnels de santé, et éviter que Neuville ne devienne un désert médical ;
  • en impulsant des actions d’information et de prévention santé environnement ;
  • en favorisant l’économie de proximité, créatrice d’emplois.

Découvrez notre projet en détail dans le menu « Programme ».

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Comment finançons-nous notre campagne ?

Dans les communes de 1000 à 9000 habitants, seule la propagande officielle (professions de foi, bulletins de vote, mise sous pli et distribution, affiches électorales) est remboursée par l’État aux candidats. Le reste, qui comprend notamment les tracts, le site internet, l’intendance générale, etc. est à la charge de la liste qui doit également faire l’avance des frais d’impression et de conception de la propagande officielle.

Ne recevant pas de financement de partis politiques, la liste Mieux Vivre Neuville a fait appel aux dons auprès de ses candidat⋅e⋅s et de ses soutiens pour boucler son budget, environ 5000 euros.

Pour en savoir plus, découvrez le reportage de BFM Lyon que nous avons rencontré à ce sujet il y a quelques jours :

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Salle comble pour notre seconde réunion publique

Le 20 février, vous êtes de nouveau plus d’une centaine à être venus nous écouter, discuter de notre projet et exposer vos nombreuses attentes lors de notre seconde réunion publique.

Éric Bellot
Éric Bellot

Nous avons présenté notre programme à travers l’îlot Dugelay qui concentre à la fois, dans le projet de l’équipe sortante, tout ce qui ne faut pas faire (non-sens total d’un point de vue environnemental, d’un point de vue de l’intérêt public, d’un point de vue d’aménagement urbain) et, dans notre projet, tout ce qu’il faudrait faire : un espace de vie pour tous et par tous comprenant une maison de santé pluriprofessionnelle, des équipements culturels, une maison des associations, des permanences administratives et sociales, etc.

Une illustration de ce que pourrait devenir l’îlot Dugelay

Bien évidemment, notre programme ne se limite pas au seul îlot Dugelay. Nous voulons que dans tous nos quartiers, les Neuvilloises et les Neuvillois puissent se déplacer facilement et en toute sécurité à pied et en vélo, qu’ils puissent bénéficier de services de services et de commerces de proximité dynamiques et encore beaucoup, beaucoup d’autres choses !

Isabelle Bogas (sur l’écran), Vincent Alamercery, Éric Bellot

Vous pourrez découvrir très prochainement notre programme finalisé sur ce site, issu d’un travail de plusieurs mois de toute l’équipe. Vous le recevrez également directement dans vos boîtes aux lettres dans les prochains jours.

Un débat fructueux

Un grand merci pour ce nouvel échange très fructueux qui nous conforte plus que jamais dans notre volonté de transformer Neuville en une commune écologique, sociale et solidaire !

Partagez cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email

Page 1 of 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén